Les spectacles et concerts du 14 au 20 août

Ça bouge au Coq Noir cette semaine ! Un spectacle pour enfant mercredi 16 août, un apéro-musique le jeudi 17 août avec Riton la Manivelle, un concert de classique vendredi avec le Quatuor Basalte, un bal musette samedi après-midi avec Gérard Prat, pour guincher sur la montagne !


Jeune public – Les mots doux de Farfadoux

Mercredi 16 août à 17h30

5€

Jeune public – à partir de 3 ans

Touk touk Cie

spectacle Les mots doux de Farfadoux

Gustave Farfadoux est un jeune homme renfermé, engoncé dans un quotidien morne et répétitif, à l’affût des mauvaises nouvelles déversées par sa télévision. Un événement, la visite de Voisine, perturbe sa vie jusque-là parfaitement agencée, et lui permet de réaliser à quel point il a perdu ses «mots doux».
Il décide donc de partir à leur recherche et se met en quête de poésie. Ce voyage le conduit à la rencontre de trois personnages  : l’Homme dans les arbres (qui n’est autre que le Baron Perché), l’Homme dans la mer et l’Homme dans les nuages. En lui montrant l’exemple, ces figures bienveillantes vont aider Farfadoux à ouvrir son imagination et à prendre confiance en lui. Grâce à eux et grâce à lui-même, il trouvera finalement le courage de sortir de sa bulle… et de dire à Voisine ce qu’il ressent pour elle.

Un conte musical poétique, décalé et tendre. Avec guitare acoustique, guitare basse, violoncelle, ukulele et flûtes.

En savoir plus sur Les mots doux de Farfadoux…

 


Riton la manivelle

Jeudi 17 août à 18h

Apéro-musique – Chansons et orgue de barbarie

Prix libre

Grandes moustaches blondes qui trempent dans le verre quand Riton boit une bière, crâne chauve souvent couvert d’une casquette à la gavroche, bien bedonnant, yeux bleus rieurs… Riton a le physique d’un ouvrier du XIXème siècle tout droit sorti d’un roman de Zola. Le XIXème siècle, il le fait revivre par ses chansons populaires et engagées accompagné de cet instrument fascinant qu’est l’orgue de barbarie.
« Tout s’est inventé en matière sociale au XIXème siècle », lance Riton : là, c’est l’ancien étudiant en socio à Vincennes qui parle.

Il a 150 chansons à son répertoire, de La vie en rose à la Chanson de Craonne, sa préférée : « C’est une chanson contre la guerre qui a été interdite dès sa sortie ; elle a été composée par des poilus dans les tranchées. Elle est mal écrite, mal versifiée, mais elle raconte vraiment quelque chose. Quand on écoute les paroles, on a des frissons », explique Riton les yeux pétillants.

Il chante, s’arrête et atterrit souvent à la table des clients curieux de ce personnage, Riton la manivelle, qui fait un carton depuis 15 ans dans quelques bistros de Paris.

En savoir plus sur Riton la manivelle…


Quatuor Basalte

Vendredi 18 août à 21h

Classique

5€ à 7€

quatuor basalte au coq noir

Fondé en 2013 par Alexandre Peronny et Kathleen Monpertuis, le quatuor Basalte est un quatuor à cordes Puydomois dont la vocation est d’amener la musique classique au plus grand nombre. Que ce soit lors de festivals classiques, sur des scènes de musiques actuelles ou auprès de malades dans les hôpitaux, le quatuor s’est forgé une riche et solide expérience de partage et de transmission. Recherchant la justesse et l’intensité de l’émotion, il n’hésite pas à se mettre au service ou à inviter d’autres artistes pour élargir sa proposition musicale.

Ce quatuor à cordes privilégie l’éclectisme en interprétant des œuvres du classicisme aux musiques actuelles, sans oublier les musiques traditionnelles. Il vous invite à un voyage libre de toute convention.

En savoir plus sur le Quatuor Basalte…

Repas

Le repas proposé est composé d’une potée auvergnate ou d’un petit salé aux lentilles selon les soirs, d’un quart de vin et d’un dessert.

Réservations obligatoire pour le repas 24h à l’avance, auprès de I’Office de tourisme de Viverols au 04 73 95 31 33.

En savoir plus sur les modalités du vendredi soir…


Bal musette : Gérard Prat

Samedi 19 août à 15h

Bal musette

Prix librebal_musette

Gérard Prat est une de ces « stars locale» comme on en trouve encore dans le massif central. De Montbrison à Ambert et de Thiers à Craponne il fait danser son monde.

C’est certain, cette année encore toute la montagne se donnera rendez-vous au « coq noir » pour valser au son de l’accordéon, comme on l’a toujours fait. Mais n’ayez aucune crainte si vous n’êtes pas un habitué, nous vous feront une petite place et vous repartirez en ayant la certitude d’avoir assisté à un moment d’une rare authenticité.

Les commentaires sont fermés